header.png
mardi, 31 janvier 2017 13:02

Voeux 2017 de Jean-Pierre ROMBEAUT: Contournement, gestion municipale, commerces, projets, attractivité !

Mesdames, Messieurs ;

Permettez-moi de vous remercier d’être venu en très grand nombre à notre cérémonie des vœux, l’année prochaine nous tenterons d’obtenir une grande salle.

Je tenais tout d’abord à vous adresser mes vœux les plus chaleureux de bonne et heureuse année 2017, pour vous, vos proches et toutes celles et ceux qui vous sont chers. Que celle-ci vous apporte la santé, le bonheur, la prospérité et l’emploi pour celles et ceux qui en cherchent.

Permettez-moi dorénavant de vous parler de Maubeuge et de la Sambre.

Depuis bientôt 3 ans de nouvelles majorités municipale et d’agglomération sont en place, nous sommes donc à mi-mandat.

Il est donc temps de faire le bilan de cette première mi-temps, mais aussi de juger les projets présentés !

Au niveau de l’action, commençons par les bonnes notes en demi-teintes

  • Le projet d’extension du Zoo est abandonné, nous avons été les seuls à le combattre durant de longues années, mais désormais nous attendons le coût final de ce désengagement. D'ores et déjà 2,6 M€ ont été versés et ce seront sans doute 5M€ supplémentaires qui seront à verser dans les prochains mois.A qui la faute me direz-vous, certes à ceux qui ont imaginé ce projet délirant, mais aussi à ceux qui n’ont pas su arrêter le projet aussi vite qu’il l’aurait fallu en attendant 6 mois et sans recherche de faille dans le contrat !
  • L’arrêt par l’agglo du projet Eurasambre, pour un montant qui a coûté plus de 4 M€

Soit plus de 11 M€ partis en fumée avec ces 2 projets !

Pour les moins bonnes notes :

  • La hausse massive du foncier bâti à l’Agglo soutenue par Benjamin St Huile et au département soutenue par Arnaud Decagny, que nous avons vivement combattus en proposant un autre chemin, celui des économies avec un plan chiffré, qui a été comme toujours rejeté d’un revers de la main. Grace à cela les Maubeugeois ont subi 20% d’augmentation de leur taxe foncière
  • La gestion de notre ville dont on peut se rendre compte qu’elle est très aléatoire pour ne pas dire plus :
  • L’augmentation de l’endettement est en cours, en effet avec des rachats de crédits à prix d’or (4,5 M€ de dédits) et des supplémentaires (3M€), l’endettement de notre ville repart en flèche à plus de 75,9 M€ fin 2015 (17éme ville la plus endettée de France) et plus de 80 M€ fin 2016 selon les déclarations municipales alors qu’elle se situait à 70,5 M€ fin 2013
  • L’augmentation des effectifs municipaux est en cours alors que notre maire s’était engagé à l’inverse : Notre ville compte désormais 875 agents contre 850 il y a deux ans, avec une augmentation de la masse salariale de 1,6 M€.
  • Toujours autant de commerces et services fermés en centre-ville : 30 commerces fermés à fin 2013, 55 en 2015, plus de 65 aujourd’hui avec la fermeture de grandes enseignes de vêtements comme Burton ou Scottage, mais aussi de service comme Bouygues et Orange.
  • La Sécurité soi-disant priorité du maire, mais qui ne fait en l’état que de la communication avec :
    • Des brigades canines sans maître-chien
    • Une brigade motocycliste qui ne sert à rien puisqu’elle ne peut faire de poursuite.
    • L’armement de la police municipale contreproductive pour une police de proximité
    • Le vote du rappel à l’ordre qui ne semble jamais avoir été appliqué
    • Et surtout des effectifs de policiers municipaux guère plus importants qu’il y a 3 ans
  • Un recul toujours plus important des services aux Sambriens, comme par exemple sur les déchets verts que notre mobilisation a permis de sauver partiellement.
  • Il y a une absence totale de dynamique économique : Rien n’est engagé pour attirer des entreprises sur notre territoire que ce soit par la ville ou par l’agglo
  • De moins en moins de médecins : Le désert médical ne cesse de grandir, il faut désormais 18 mois pour aller chez un ophtalmologue, 12 mois pour un dermatologue.
  • Les habitants sont privés de la parole : Les conseils citoyens sont des coquilles vides, les membres de Réinventons Maubeuge en avaient même été écarté durant plus d’un an.

Parlons désormais des projets, en tous cas des quelques-uns qui ont été exprimés ici ou là par voie de presse, ou lors des cérémonies des vœux :

-       Le contournement de Maubeuge Nord, présenté par le vice-président du département en charge des infrastructure routières qui n’est autre que le maire de Maubeuge. Ce contournement n’est pas un contournement, il passe à travers Feignies et Maubeuge, impactant des centaines d’habitations pour un coût démesuré de 116 M€. Nous combattons évidemment ce projet et nous semblons d’ailleurs être les seuls. Les raisons de notre opposition nombreuses, il passe à travers Maubeuge, ce n’est guère plus qu’une 2*1 voies, avec 5 ronds-points et sans zone de développement économique. Un projet qui a 40 ans et n’est donc plus adapté aux circonstances. Nous y reviendrons très longuement le 17 février prochain à la salle Jean Jaurés de l’hôtel de ville de Maubeuge pour une réunion qui sera dédiée à l’organisation du combat contre ce projet.

-        La zone de la clouterie (ancien provençal), ne sera pas occupée par le centre commercial que nous appelons de nos vœux depuis des années, mais par des logements sociaux, et quelques commerces, sous une forme semblable à la Joyeuse 2 et de sa rue du commerce qui porte bien mal son nom !

-        Le projet « pôle gare » dont on entend parler de moins en moins, qui semble être un EuraSambre remanié, avec évidemment en point d’orgue une piste de SKI, chez nous à Maubeuge. Un projet chiffré à environ 20 M €, avec un investisseur qui n’est sûr qu’à 50% de venir, il est vrai que les Maubeugeois ne pourront payer 25€ de l’heure pour skier !

-        Transformer l’Arsenal en résidence étudiante, n’y a-t-il pas de projet plus ambitieux pour l’arsenal que cela ! N’est ce pas un manque d’idée et surtout d’ambition pour l’un des bâtiments historiques de notre ville.

-        En parlant de manque d’idée, il en va de même pour le retour annoncé de la Kermesse de la Bière. Faire redémarrer une festivité que son propre père a limogé il y a trente ans, voilà une idée atypique. Cela fait 10 ans que j’appelle de mes vœux la mise en place d’un événement aussi populaire que la défunte kermesse, mais la recréer en l’état avec un coût délirant, c’est une grave erreur !

-        Un centre aquatique d’agglomération qui nous a coûté quelques 25 M€ dont nous avons laissé la gestion à un acteur privé, en lui versant de surcroît 750000 € par an !

-        Un parking Silo à 5M€ constamment vide.

Vous l’aurez compris, évidemment ces projets ne vont pas relever Maubeuge, et sont assez semblables dans leur démesure ou par leurs côtés inappropriés à ceux de l’ancienne municipalité !

Pourquoi rien ne change me diriez-vous, droite ou gauche, les alternances à Maubeuge ne changent rien ! Savez-vous pourquoi ?

C’est pourtant très simple, les élus Maubeugeois de droite ou de gauche sont tous des vassaux de leurs leaders régionaux :

  • Les UDI Maubeugeois sont vassaux du Valenciennois
  • Les Républicains Maubeugeois sont quant à eux vassaux des élus de Lille/Roubaix/Tourcoing
  • Les socialistes vassaux de Lille
  • Les FN vassaux de Lille

Si nous voulons nous en sortir, rendre de nouveau notre territoire attractif cela commence par devenir politiquement libre tout comme Jean-Louis Borloo l’avait fait en 1989 à Valenciennes en étant élu sans parti politique.

Ainsi Réinventons Maubeuge est dans cette lignée de rassemblement au-delà des rives partisanes, avec pour objectif de sortir notre ville et notre arrondissement d’un déclin qui semble inexorable et qui pourtant ne l’est pas.

En 2016, nous avons proposé par exemple un plan de valorisation des déchets verts qui permettrait de créer 70 emplois, en réalisant les économies de ramassage des déchets verts tout en augmentant le service rendu à la population.

Cette année nous allons mettre en place plusieurs actions citoyennes :

  • Dès le vendredi 3 février, nous aurons de manière hebdomadaire des permanences pour l’emploi. Dans ces permanences nous recevrons toutes celles et ceux qui veulent être aidés pour leur CV, lettre de motivation, préparation à un entretien d’embauche.
  • Courant avril nous lancerons un site dédié à la recherche d’emplois en Sambre, cela prend du temps car notre action est bénévole, mais nous avançons bien !

En Septembre, nous publierons un nouvel ouvrage sous le titre évocateur « Réinventons la Sambre », dans lequel nous livrerons un panel de mesures à même de redynamiser notre arrondissement et le rendre enfin attractif, car cela est encore possible !

Sans parler du combat contre le contournement Nord de Maubeuge qui ne fait que commencer avec une pétition qui a d’ores et déjà recueillie 500 signatures et la création d’une association dédiée à la lutte contre ce contournement. Je vous donne RDV à toutes et tous le 17 février à 18h30 à la salle Jean Jaurès de l’hôtel de ville de Maubeuge.

Jours après jours, nous rassemblons toujours plus de Maubeugeois et de Sambriens, grâce à vous, nos combats et nos idées progressent de jour en jour.

Sans plagier Danton, dont le dernier descendant s’est éteint dans notre ville à la fin des années 2000, il faudra de l’audace, de l’audace et encore de l’audace pour relancer notre ville et notre arrondissement, mais je vous assure que nous n’en manquons pas !

Maubeuge outragé, Maubeuge brisé, Maubeuge martyrisé mais demain avec vous, avec vous tous Maubeuge sera Réinventé !

Merci à vous toutes et tous et encore tous mes vœux pour 2017.

Jean-Pierre ROMBEAUT